Accueil > Communiqués de presse > POSITION DOMINANTE DE GOOGLE : LE SNAV SALUE LA DECISION…

POSITION DOMINANTE DE GOOGLE : LE SNAV SALUE LA DECISION DE LA COMMISSION EUROPEENNE

Paris, le 15 avril 2015

 

L’annonce par la Commission européenne de la décision d’adresser au groupe Internet américain, Google, une « communication de griefs » dans le cadre d’abus de position dominante constitue une première dont le SNAV-les Professionnels du Voyage se félicite.

 

Il y a un an, le SNAV rejoignait l’alliance OIP (Open Internet Project) et les 400 entreprises et organisations européennes unies pour protester et défendre les intérêts des entreprises contre ces mastodontes du web.

 

Cette action constitue un signal d’alerte fort mais également de vigilance concrète envers les GAFA (Google/Apple/Facebook/Amazon) ainsi qu’aux nouveaux acteurs multinationaux et dominants.

 

Pour Frédéric Vanhoutte, président de la commission Voyages connectés : « Il s‘agit d’une première étape importante, elle répond à une attente forte de bon nombre d’entreprises de notre industrie et permet la mise en perspective de nouvelles actions telles que la lutte contre le stockage et l’utilisation de données personnelles et privées à des fins commerciales et financières. »

 

Pour Jean-Pierre Mas, président de l’Organisation patronale : « La commission européenne relève le risque d’abus de position dominante de Google, les liens sponsorisés qui polluent l’objectivité de l’information. Amorce d’une lucidité porteuse d’actions. Le système est, par ailleurs, perverti par l’évolution des coûts d’achat de mots clés qui sont un frein à l’accès aux adwords pour la majorité des acteurs économiques et par le détournement de leurs marques sur ces mêmes adwords.»