Accueil > A la une > Les professionnels du voyage demandent au gouvernement d’assumer les conséquences…

Les professionnels du voyage demandent au gouvernement d’assumer les conséquences de ses décisions et de libérer les voyages.

Le 23 novembre 2020

Le confinement interdit de rejoindre les aéroports sans motif médical, familial ou professionnel impérieux. Les voyagistes sont donc contraints d’annuler les « voyages à forfait » organisés en période de confinement et de rembourser leurs clients. Cependant les compagnies aériennes ne remboursent pas les billets émis dans la cadre de ces voyages lorsque les vols opèrent.

Les Entreprises du Voyage demandent au gouvernement d’assumer les conséquences de ses décisions en indemnisant les professionnels des frais qu’ils supportent lorsque le confinement les contraint à annuler des départs.

Actuellement, il n’y a aucune difficulté à organiser son voyage en réservant le vol sur le site d’une compagnie ou d’une agence, l’hébergement sur une plate-forme en ligne… puis de se rendre à l’aéroport et de voyager.

Les Entreprises du Voyage demandent au gouvernement de prendre acte de l’absurdité de cette situation qui contraint un professionnel d’annuler un voyage que le voyageur peut organiser lui-même sans difficulté.

De nombreux pays, des départements ultramarins, ont mis en place des protocoles sanitaires qui leur permettent d’accueillir des touristes. L’avion n’est pas un moyen de transport dans lequel se propage le Covid (renouvellement de l’air, port des masques…), les aéroports français sont équipés pour procéder à des tests systématiques au départ et à l’arrivées des voyages internationaux.

Les Entreprises du Voyage demandent au gouvernement de constater que les procédures sanitaires rigoureuses mises en œuvre dans les aéroports français permettent de libérer les déplacements domestiques et internationaux en avion.

Enfin, Les Entreprises du Voyage demandent au gouvernement une meilleure anticipation : un voyage, comme un séjour aux sports d’hiver, ne se réserve pas et ne s’organise pas dans des conditions idéales à la dernière minute.

-------------------------------------------------

Point économique
Volume d’affaires des entreprises du secteur du voyage en 2019 : 25 milliards d’euros.
Salariés du secteur : 32 000
Activité 2020 :
Entre le 15 mars et fin octobre l’activité globale du secteur a été réduite de 80%
En novembre 2020, un volume d’affaires négatif : le montant des remboursements de voyages annulés du fait du confinement étant supérieur au volume des réservations de voyages.

-------------------------------------------------

Contact Presse
LES ENTREPRISES DU VOYAGE
Corinne Palomino : + 33 (0)1 44 01 99 23 - Mobile : 06 35 43 58 82 -  c.palomino@entreprisesduvoyage.org.
Jean-Pierre Mas : 06 22 68 26 50
Valérie Boned : 06 22 65 38 90