Accueil > Restez informés > Actualités > EdV national > Séjours en France métropolitaine : nous nous engageons à rembourser…

Séjours en France métropolitaine : nous nous engageons à rembourser si l’établissement est fermé en raison du Covid

Chaque année, un tiers des clients des voyagistes (agences de voyages et TO) passent leurs vacances en France, ils représentent moins de 15% des recettes du secteur. Cet été les vacances des Français se dérouleront essentiellement en France métropolitaine et dans les DOM.

Pour soutenir la relance du tourisme en France et l’activité de nos entreprises, le Conseil d’Administration des Entreprises du Voyage a pris à l’unanimité la décision d’engager notre secteur à procéder au remboursement des acomptes perçus après le 15 mai pour des réservations de séjours en France métropolitaine au cas où ces séjours ne pourraient pas être effectués en raison de la fermeture de l’établissement ou de la zone liés à l’épidémie de Covid.

Nous avons obtenu l’accord des résidences de tourisme (SNRT) et des hôteliers (UMIH et GNI), nous attendons celui des campings (FNHPA). Ils s’engagent à restituer aux voyagistes les éventuels acomptes perçus dans la situation ci-dessus.

En quelque sorte, pour les séjours en France métropolitaine réservés à partir du 15 mai, pour l’été 2020 (juin – août) et annulés par le voyagiste en raison de l’inaccessibilité du site de séjour pour des raisons sanitaires, nous nous engageons à ne pas appliquer exceptionnellement les dispositions de l’ordonnance du 25 mars qui auraient pu nous permettre d’établir des avoirs.

Il nous paraissait en effet contre-productif de dire à nos clients : si vous réservez votre séjour par notre intermédiaire et si l’établissement est fermé en raison du Covid, nous ne vous rembourserons pas et établirons un avoir valable 18 mois… alors que le même client aurait été remboursé en réservant directement auprès de l’établissement.